video.typepad.fr > Institut Multi-Médias

Album photo du voyage d'études dans le secteur Média & Télécom américain du 12 au 19 mars 2006. De New York à Los Angeles, en passant par San Francisco et la Silicon Valley, une vingtaine d'entreprises visitées

Nyc_cnn_small

Au siège de Time Warner, présentation par Joseph Dugan de la stratégie de CNN Digital sur la VoD, l'Internet et le mobile


Nyc_colombus_circle_2_small

New York by Night : Colombus Circle à l'angle de Central Park, au fond l'immeuble de Time Warner et CNN


Nyc_double_click_3_small

Double Click : on reconnaît que c'est un pure player de l'Internet 1.0 à la présence du babyfoot


Nyc_double_click_small

Présentation du marché de la publicité sur Internet chez Double Click, propriétaire de la solution de diffusion de publicité en ligne DART


Nyc_hbo_11_small

Vu des locaux de HBO : Bryant Park, avec en arrière-plan l'Empire State Building


Nyc_hbo_2_small

L'entrée de l'immeuble de HBO, première chaîne à péage américaine, à qui l'on doit des séries TV à succès comme « Les Sopranos » ou « Sex and the city »


Nyc_manhattan_10_small

Fin de l'étape new-yorkaise du séminaire de l'Institut Multi-Médias. Un dernier coup d'oeil à Manhattan depuis l'autoroute qui nous mène à l'aéroport JFK


Nyc_manhattan_6_small

En quittant Manhattan, l'Empire State Building émerge de la forêt de gratte-ciels


Nyc_manhattan_small

Bye bye, Manhattan !
Vue depuis Queensboro Bridge


Nyc_mtv_4_small

Au sommet de la Tour Paramount, Liz Skoler, VP Co-Production de MTV, nous montre un nouveau programme basé sur des présentateurs virtuels


Nyc_mtv_small

Pour la division numérique de MTV Networks, Alex détaille sa stratégie sur les "new new medias" : le mobile avec des mobisodes, la plateforme Overdrive, le podcast... tous les supports et tous les business models sont étudiés


Nyc_news_corp_small

Juste en passant, la tour de la Fox à New York, à deux pas du Wall Street Journal, de HBO et de Sirius


Nyc_sige_nbc_universal_2_small

Deuxième rendez-vous pour le séminaire de l'Institut Multi-Médias : la présentation de Muriel Malka, Vice Presidente Business Development du groupe NBC. La jeune femme, d'origine française, a fait forte impression sur sa vision de la convergence. Pour NBC, le contenu est roi !
Le groupe assume son choix de ne pas s'impliquer dans la distribution ("platform agnostic"), mais plutôt dans la production au travers du studio Universal, des chaînes de TV (NBC, Sci Fi, Bravo, USA, MSNBC, Telemundo) et l'Internet avec l'acquisition récente de iVillage


Nyc_sige_nbc_universal_small

Avec 3,1% de l'audience, NBC est le 4e réseau américain après CBS, ABC et Fox. La chaîne produit une douzaine de pilotes par an pour trouver la série capable de succéder à ses succès Friends et Seinfeld.
NBC détient jusqu'en 2012 les droits américains en multi-plateforme pour les Jeux Olympiques. Les JO de Turin ont généré 20 millions de streamings vidéo sur le site web de la chaîne


Nyc_sirius_2_small

Vues des locaux de Sirius au 32e étage, les tours de Manhattan


Nyc_sirius_3_small

Un technicien supervise les signaux radio qui montent sur le satellite. Dans les pièces voisines, des dizaines de studios insonorisés et de cabines pour les disc-jockeys qui alimentent en contenus les programmes de Sirius


Nyc_sirius_4_small

Sirius cherche à attirer les femmes, avec le lancement d'une émission présentée par Martha Steward et un canal pour Cosmopolitan Radio.
Une bonne partie des abonnements à la radio par satellite se fait avec la vente de voitures neuves. Sirius et son concurrent XM totalisaient 9 millions d'abonnés en 2005. Ils visent plus de 15 millions fin 2006 !


Nyc_sirius_7_small

Dans un français impeccable, Jim Collins, VP Corporate Communications, détaille l'activité de Sirius. Derrière lui, une publicité avec Howard Stern. L'animateur américain le plus provocateur passe près de 25 heures par semaine dans les studios de Sirius à New York pour les émissions qu'il présente ou produit


Nyc_sirius_8_small

Ce petit terminal permet de recevoir 138 chaînes de radios aux Etats-Unis, même au milieu des déserts et des rocheuses, moyennant 13 dollars par mois. Comment ? Le bouquet de radios Sirius est diffusé par satellite


Nyc_sirius_small

La publicité omini-présente sur Broadway. Ici, Sirius le bouquet de radios par satellite qui a recruté l'animateur Howard Stern


Nyc_sundance_3_small

L'acteur Robert Redford, fondateur et actionnaire de Sundance Channel, n'était pas présent dans les locaux ce jour là... au grand dam des visiteurs (euses) français (es).
Christian Vesper, Vice President Acquisition, annonce les prochains challenges : se développer sur les plate-formes numériques et accroître la part de marché sur les 83 foyers américains éligibles. 23 millions de foyers sont abonnés à Sundance Channel, le plus souvent dans des pack cinéma sur le câble, mais personne ne connaît l'audience de la chaîne.


Nyc_sundance_4_small

Historiquement focalisée sur le festival de cinéma indépendant à Sundance, la chaîne Sundance Channel s'émancipe depuis deux avec l'acquisition de documentaires et de séries


Nyc_sundance_small

Sundance Channel est hébergé dans la tour Viacom, l'un de ses actionnaires. Si elle devait un jour s'exporter en Europe, la chaîne du cinéma indépendant passerait par NBC avec qui elle a un accord de licence pour la distribution


Nyc_time_square_2_small

Du matin au soir, les équipes de télévision sont omni-présentes sur Broadway, au coeur de la vie new-yorkaise. Ici, un car régie de Fox 5 News, le décrochage local du network Fox


Nyc_time_square_3_small

Devinez ce que filme à 7h du matin ce caméraman francophile de la station locale du réseau Fox.
Réponse : le ciel entre les buildings de Time Square !
Les images sont transmises au studio qui les diffuse en direct dans son point météo


Nyc_time_square_4_small

Vue de Time Square, la convergence entre Broadway et la 7e avenue. Des écrans vidéos géants accrochés aux gratte-ciels diffusent 24h sur 24 de la publicité. Bienvenue à Manhattan, au coeur de l'industrie américaine des médias !


Nyc_time_square_7_small

Broadway, juste avant d'arriver sur Time Square. Vous ne pouvez pas rater la (les) publicité (s) !


Nyc_time_warner_2_small

La promotion "Audrey Hepburn" de l'Institut Multi-Médias. Jean-Philippe, je serais curieux de voir ta photo en contre-champ ;-)


Nyc_time_warner_3_small

Premier rendez-vous du voyage d'études du séminaire multimédia aux Etats-Unis, lundi 13 mars 2006 à 8h30 : la rencontre avec les dirigeants de CNN au siège de la maison-mère Time Warner


Nyc_time_warner_cable_small

Le puissant câblo-opérateur local, Time Warner, poursuit l'amélioration de son réseau à New York. Dans le même temps, son concurrent des télécoms Verizon déploie de la fibre optique pour bientôt servir en VDSL des services triple play


Nyc_time_warner_small

Le siège du géant mondial des médias, Time Warner, propriétaire de chaînes de télévision, de réseaux câblés, d'un empire de presse, d'un studio hollywoodien et du fournisseur d'accès Internet AOL


Nyc_wall_street_journal_6_small

Contrairement à ce que laisse supposer le nom de la promotion 2005-2006, "Audrey Hepburn", le séminaire de l'Institut Multi-Médias est un repère de geeks, accros au mobile


Nyc_wall_street_journal_7_small

Les axes de développement du groupe Wall Street Journal sur les nouveaux médias : des contenus présents sur toutes les plateformes (Internet, Blackberry, PDA....), renforcement des logiques communautaires sur les sites web, et à terme de la vidéo


Nyc_wall_street_journal_9_small

Gail Griffin, directrice générale du Wall Street Journal Online, explique la stratégie différenciée entre son site payant WSJ.com à 99 dollars par an et son site MarketWatch.com financé par la publicité


Nyc_wall_street_journal_small

Exposée dans la salle du Conseil, la une du Wall treet Journal du 17 avril 2002. Le journal titre sur l'éviction d'un certain Jean-Marie Messier, PDG de Vivendi Universal, apôtre de la convergence. C'est de l'humour ?


Palo_alto_hp_2_small

Le hall d'accueil du laboratoire de recherche de HP à Palo Alto


Palo_alto_hp_small

Comme beaucoup d'histoires à succès dans la Silicon Valley, celle de Hewlett Packard commence dans un garage. Deux copains ayant tous deux fréquenté les bancs de l'université de Stanford - Bill Hewlett et Dave Packard - fondent le premier janvier 1939 la société qui porte leur nom


Sf_alcatraz_2_small

La version américaine de Fort Boyard, la prison d'Alcatraz au mileu de la baie de San Francisco


Sf_bay_bridge_12_small

Vue imprenable sur la baie de San Francisco au retour de notre visite chez Orb Networks


Sf_bay_bridge_16_small

Depuis Bay Bridge, le coeur de San Francisco


Sf_electronic_arts_3_small

Le siège d'Electronic Arts à Redwood City est le temple des gamers


Sf_electronic_arts_4_small

Un jeu vidéo comme Harry Potter permet à Electronic Arts de générer 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 4 ans. Magique, non ?


Sf_electronic_arts_5_small

Sortie mondiale du jeu vidéo Le Parrain en ce mois de mars. Electronic Arts négocie des licences comme Harry Potter, James Bond ou Le Seignneur des Anneaux, auprès des studios hollywoodiens


Sf_electronic_arts_6_small

Les Sims, l'une des meilleures ventes mondiales en jeux vidéo, vous connaissez ?
Avec les Sims 2, le studio Electronic Arts dans la Silicon Valley a franchi une étape supplémentaire dans le virtuel. Désormais, vos Sims lèguent leur ADN à leurs descendants et le jeu prend ainsi une nouvelle dimension


Sf_electronic_arts_small

Luc Barthelet, le directeur technique d'Electronic Arts, nous reçoit au siège du numéro un mondial du jeu vidéo. Il y a 18 ans, EA avait racheté la start-up de ce Français. Depuis, il est à l'origine de succès comme les Sims ou la communauté Sims Online


Sf_ft_rd_small

Nous sommes dans une entreprise française, mais on y parle anglais. Chez France Telecom R&D dans la Silicon Valley, les chercheurs travaillent sur le web 2.0, la reconnaissance d'image ou encore les applications pour les réseaux en fibre optique


Sf_orb_2_small

La technologie Orb, développée par BravoBrava!, est vendue à l'opérateur mobile Sprint aux USA


Sf_orb_7_small

Luc Julia, bouillonnant entrepreneur français, expatrié en 1993 dans la Silicon Valley après un passage par le MIT. Avec son fond d'investissement BravoBrava!, il développe des start-up. Sa dernière initiative : Orb, qui permet d'accéder à distance sur son mobile ou sur un PC connecté à Internet au contenu de son ordinateur à la maison


Sf_sun_lab_12_small

Comment trouver le contenu télé que vous cherchez désespérément avec votre télécommande parmi plusieurs centaines de chaînes ?
Un chercheur de Sun Lab présente son Media Affinity Browser, une nouvelle interface visuelle pour les guides de programmes électroniques


Sf_sun_lab_14_small

Une démonstration de TVHD dans le show-room de Sun Lab à Santa Clara. Une télécommande, un mini-boîtier et c'est tout. Tous les signaux vidéo sont traités par les serveurs du réseau bâti par Sun, qu'il s'agisse d'un film en vidéo à la demande ou de plusieurs centaines de chaînes de télévision


« | »